Archives film

Adama

Réalisé par Simon Rouby
Avec Azize Diabate Abdoulaye, Pascal Nzonzi, Oxmo Puccino, Jack MBA
Produit en 2015
France
Animation
1h22
Conseillé à partirde 9 ans
Titre original : ADAMA
Adama, 12 ans, vit dans un village isolé d’Afrique de l’Ouest. Au-delà des falaises, s’étend le Monde des Souffles. Là où règnent les Nassaras. Une nuit, Samba, son frère aîné, disparaît. Adama, bravant l’interdit des anciens, décide de partir à sa recherche. Il entame, avec la détermination sans faille d’un enfant devenant homme, une quête qui va le mener au-delà des mers, au Nord, jusqu’aux lignes de front de la Première Guerre mondiale. Nous sommes en 1916.  

Séances à Vizille

Pas de séances à venir

Séances à Bourg d'Oisans

Pas de séances à venir

Images

Adama
Adama
Adama

Vidéos

Aucune vidéo associée

À propos

UN ENFANT NOIR À VERDUN… UN FILM D'UNE BEAUTÉ ÉPOUSTOUFLANTE

Ils font partie des grands oubliés de la Première Guerre mondiale : les soldats de la Force noire, régiments de tirailleurs sénégalais, furent décimés en 1914-1918, et « Adama » conte en partie leur histoire. Mais pas seulement. Le film se déroule en 1916, et débute dans un petit village d'Afrique de l'Ouest protégé par des falaises. Somptueux, terrible et exaltant, « Adama » est remarquable par son scénario : le récit colle à son jeune héros, pris dans une tourmente qu'il analyse avec ses yeux d'enfants, et dont il parvient à s'échapper grâce à des rêves qui le ramènent à son village, ses rites, sa magie. C'est là l'autre force du script : se recentrer sans cesse, même au coeur du carnage de Verdun, sur l'Afrique et sa culture. Pour servir cette extraordinaire histoire, l'équipe d'animateurs est parvenue à une originalité graphique rare. Le film mélange les techniques avec bonheur : animation en 3D, dessins, peinture, encrages, un alliage étonnant de culture picturale africaine et de modernité stylistique, auquel colle une bande originale envoûtante. Au final, on sort du film bouleversé, après avoir assisté à un spectacle d'une beauté époustouflante.

Post Scriptum de Benshi.fr

Le générique d’un film fait partie de l’œuvre, à part entière. Il est recommandé de rester jusqu’à la fin du générique d’Adama pour profiter du talent du poète rappeur Oxmo Puccino.