Archives film

WALLACE ET GROMIT : COEURS À MODELER Décembre Mai Juin Juillet

Réalisé par Nick Park
Produit en 2017
Grande-Bretagne
Film d'animation
0h59
Conseillé à partirde 5 ans
Vous les connaissiez inventeurs ? Les voici entrepreneurs ! Nettoyeurs de vitres ou boulangers, Wallace et Gromit mettent du cœur à l’ouvrage. Un peu trop peut-être… Dans Rasé de près (première apparition de Shaun le mouton) comme dans Un sacré pétrin (inédit au cinéma), l’amour aveugle de Wallace va précipiter le duo dans de folles aventures aux allures de polar !

Images

I
I
I

Vidéos

Aucune vidéo associée

À propos

L'AVIS DE BENSHI.FR

Après Les Inventuriers qui réunissait au cinéma les deux premières aventures de Wallace et Gromit - Une grande excursion et Un mauvais pantalon -, Folimage complète le tableau en réunissant les deux derniers courts métrages de nos héros "so british". Dans ce nouveau programme judicieusement intitulé Cœurs à modeler, on retrouve en effet deux histoires, dans lesquelles l’amour a un rôle très important. Mais il ne s’agit pas uniquement des coups de foudre successifs de Wallace, il sera aussi beaucoup question d’amitié. Des amitiés mises à rude épreuve (comme dans Rasé de près lorsque Gromit est injustement envoyé en prison), et des amitiés nouvelles, notamment avec Shaun le mouton, une autre star de l’écurie Aardman, qui fait d’ailleurs ici sa toute première apparition ! D'un film à l'autre, la recette reste la même : un humour décapant, des inventions farfelues, des rebondissements en pagaille et toujours beaucoup de références cinématographiques. Les intrigues des deux films reprennent d'ailleurs les codes du polar (une série de crimes, une enquête et un affrontement final avec le méchant), pour mieux les parodier. On retrouve aussi quelques clins d’œil à des films comme Terminator et un suspens à la Hitchcock. La façon dont Wallace et Gromit se préparent pour une mission peut également faire penser aux supers-héros et à leur cave secrète renfermant tout un attirail technologique. Même si la recette ne change pas, la surprise est toujours au rendez-vous et les deux personnages ne sont jamais là où on les attend. C’est aussi ce qui fait le charme de Wallace et Gromit, cette capacité à mélanger un quotidien pantouflard et un grain de folie déjantée (comme la chambre/moulin de Sacré Pétrin). L’enchantement reste intact face à ce fourmillement d’inventions génialement saugrenues, qui ne viendrait même pas à l’esprit du commun des mortels. Cet engouement que l'on retrouve dans le film, n'est autre que celui communiqué par les membres des Studios Aardman : une équipe de passionnés qui portent au monde un cinéma d’animation au savoir-faire unique et à l'univers poétiquement déjanté incomparable.